Frédérique de La Morena

"Collectivités locales et laïcité"

Date 4 décembre 2012
Lieu Auditorium I de la Maison du Multimédia de l’Université J.F.Champollion – Campus d’Albi
Organisateur(s) AJET, Comité Laïque Tarnais
Partenaire(s) FSU.
Animateur Christian Gayraud


Frédérique de la Morena est maître de conférences en droit public à l'Université Toulouse I, membre du Comité National de réflexion et de propositions sur la laïcité à l'école.

Sommaire : 
Conférence : 
• Enregistrement : 
 

Conférence et le débat.

 

L’article 1er de la constitution proclame que « La France est une République laïque ». Elle l’est devenue à la suite d’un long processus, d’abord de laïcisation de la société puis de constitutionnalisation du principe en 1946 et en 1958.


La République est laïque, ce qui signifie que la chose publique, la chose commune, est laïque ; un élément d’identification de la laïcité réside donc dans la notion même de service public, au nom de l’intérêt général.


Les acteurs du service public sont nombreux : usagers, agents, collaborateurs du service public, élus, collectivités publiques. Or, le principe de laïcité interroge les collectivités territoriales de façon plus quotidienne qu’il n’interroge l’Etat, devenant un levier de l’action publique locale. Mais en vertu du principe de libre administration et d’un cadre légal parfois peu satisfaisant, les collectivités locales peuvent apporter des réponses diversifiées, hypothéquant ainsi la laïcité.

Frédérique de La Morena

 

Enregistrement.

n'est plus disponible

 

 

 

L’enregistrement de la conférence et des extraits du débat est toujours disponible sur CD-audio auprès de l’AJET. (sur commande spéciale)